Silent Servant – Negative Fascination

Après de nombreux EP, voici enfin le premier album de Silent Servant, un américain se prénommant en fait Juan Mendez, présent sur la scène techno depuis 1997 déjà. Il fait partie de ceux qui ont façonné le son de Sandwell District.

 

En 1999, il rencontre Karl O’Connor, aka Regis, trois ans plus tard il se lance dans l’aventure Sandwell District, sept ans plus tard il sort un premier EP sur ce label formé par Regis, Female, Function et Silent Servant. Si vous n’êtes pas familiers avec ces noms, je vous recommande cet article sur Get The Curse qui présente l’histoire très intéressante du label suivie d’une interview de Function, ainsi que cet autre article en anglais sur Resident Advisor. A noter que les fondateurs ont mis un terme à Sandwell District au début de l’année.

 

Première remarque concernant l’album: il est court, il dure 36 minutes et il y a 7 morceaux, donc vous en déduisez aisément que les morceaux sont relativement courts pour de la techno. Ma première impression était donc la surprise liée à ces durées, ce n’est ni une bonne chose ni une mauvaise chose en soi. Ma seconde impression par contre c’est clairement la beauté qui émane dès les premières notes du morceau d’ouverture, je n’en attendais pas moins de Silent Servant. J’ai du mal à décrire l’émerveillement qui découle de ces percussions mornes et répétitives accompagnées de ce fond sonore bruyant parfois pesant, cela en est presque paradoxal. Des morceaux qui deviennent de plus en plus sombres et tristes tout en débordant d’énergie. Si vous êtes suffisamment attentifs (et que votre casque vous le permet) vous entendrez très régulièrement des voix au loin qui contribuent à créer cette atmosphère si particulière, sans échappatoire qui est la marque de fabrique de Silent Servant.

Je viens de partager avec vous le morceau que je préfère de l’album, vous pouvez également vous faire une idée de l’album complet en six minutes via les extraits ci-dessous.

Enfin si Silent Servant vous était inconnu jusque là, il est encore temps de rattrapper ce retard, je vous ai préparé une sélection de cinq morceaux de l’américain (plus un bonus), à vous de dénicher le reste.

 

Silent Servant: Facebook / Discogs
Hospital Productions: Site Officiel / Discogs

Timothée · Articles du même auteur · Facebook