Retour sur la Mauvais genre 007 (Ninkasi Kao)

Blinder le Ninkasi Kao pendant toute une soirée sous un son très berlinois : voilà le défi relevé par Ed’n'Legs avec sa Mauvais genre 007.
Au programme : Marc Houle, Saschienne, Sascha Funke et Outback dans une chaleur accablante !

 
 

Soyons honnêtes. Ecrire ce report me fait grandement penser à mon livre du moment* où Peter Hook (Joy Division) raconte l’histoire de l’Haçienda. Comme ce dernier, les souvenirs me manquent et un grand (très grand) flou entoure certains moments de cette Mauvais genre 007.
Point positif : Chaleur et good vibes sont les mots clefs de mes brefs moments de “lucidité” !
 
 
La soirée débute tôt. Normal, Sascha Funke est programmé en warm up. Le DJ classé “Berlin Calling” (dans lequel il joue son titre Mango) nous fait plaisir avec un set tout en douceur.
Signé sur Kompakt, Sascha Funke n’est plus vraiment à présenter après plus de 10 ans de carrière (sortie de Campus sur Kompakt en 1999).
On notera juste quelques anecdotes :

  • le premier disque techno qu’il a acheté est The Seawolf d’Underground Resistance (en écoute ci dessous) ;
  • son EP, Auf Aix, est un souvenir de son passage dans le sud de la France, à Aix en Provence plus précisément,en 2007. (Sudiste pow’)


 

C’est maintenant au tour de Saschienne.
Duo formé par Sascha Funke et sa femme, Julienne Dessagne (d’où leur nom de scène), Saschienne nous donne, grâce à son premier album Unknown (2012), les vraies premières émotions de la soirée. Plus dynamique que ce que nous avions prévu, le live révèle toute la valeur de cet album atypique dont voici le titre éponyme, Unknown.

Sublimée par la voix de Julienne, la musique nous captive. On n’oubliera pas non plus le VJing qui nous a hypnotisés pendant une bonne partie de la nuit.

 
 

Après la douceur et la mélodie, voici le temps d’un set fort et efficace : celui de Marc Houle !
Le DJ canadien du label berlinois Items & Things a centré sa prestation sur son nouvel album, Undercover (2012), avec notamment les titres : Undercover, Under the neath & Hearing.

Un cerveau plus éveillé que le mien a aussi noté le passage du remix de All I think about d’App pendant son set. Un set de pro jusqu’au bout !
Pendant ce temps là, je soupçonne que je tentais de danser au milieu de la foule. Plus que de la danse, un mouvement de masse.

 

La fin de la soirée approche : le Ninkasi Kao est toujours bien rempli. Outbak (Ed’N Legs – Lyon) termine la soirée (à l’inverse de d’habitude) : le public semble apprécier.

 
 

En résumé, une soirée planante dans la chaleur d’un Ninkasi Kao (un peu trop) envahi par des lyonnais rêvant de Berlin !

 
 

 

Et sinon ?
 

Ed’N'Legs vous propose une autre soirée prometteuse, sa soirée spécial Halloween, avec Adriatique, Nhan Solo & Sporting Budapest.
C’est le 31 octobre à la Plateforme que ça se passe.
 
Pour Items & Things, avis aux voyageurs et aux amoureux de Berlin. Leurs activités de promotion de soirée, sous le nom Down & Out, refont des leurs le 8 décembre au Stattbad (Berlin). Niveau son, c’est Madga, Marc Houle, Troy Pierce, Danny Benedetini, Madato et Nyma qui régaleront. Du lourd !
 
En actualités musicales, on citera les sorties de Kompakt :

  • Is this what they were born for ? de Barnt’s (sortie le 06/11/12) ;

  • Mantasy de Michael Mayer (déjà sorti depuis le 22/10/12)

 

 

Source Image : Blog Le Mauvais Coton
 
* : Peter Hook (2012) L’Haçienda, la meilleure façon de couler un club. Editions Le mot et le reste (Traduction de Jean-François Caro)

Pretseilla · Articles du même auteur · Facebook