Report & Vidéo : Exploited LabelNight w/ Cocolores, Joyce Muniz , Shir Khan & To Van Kao

C’est le 22 décembre 2012 au Bar MC2 à Grenoble qu’Avalanche Collective a marqué les esprits en invitant le prestigieux label berlinois : Exploited Records avec au programme : Cocolores, Joyce Muniz , Shir Khan & la jeune To Van Kao. Voici notre report et notre vidéo.

 

 

C’est la deuxième fois que Casablanca de Low Deep T passe dans le bar où nous nous sommes arrêtés boire un verre. « 23h30 les gars, faut qu’on bouge ».

 

Ce soir, Avalanche Collective remet le couvert au Bar MC2 pour notre plus grand plaisir. Le collectif grenoblois a réalisé le coup de maître de s’associer au label berlinois Exploited Records pour nous offrir une Exploited LabelNight de folie : Shir Khan (patron du label), la belle Joyce Muniz et le jeune duo Cocolores nous rendent donc visite à Grenoble.

 

On arrive au Bar MC2. Une petite queue s’est déjà formée devant l’entrée. On passe en backstage pour trouver To Van Kao, la djette parisienne du collectif en warm-up. Son set est une délicate préparation à ce qui va suivre. Les mecs de Cocolores eux se détendent et sirotent un verre. Shir Khan et Joyce Muniz ne sont pas encore arrivés. Face à To Van Kao, le dancefloor se remplit.

 

On va faire un tour dans la salle. Une bière ou une clope à la main, la jeunesse grenobloise bavarde et s’exalte du line-up. La bonne humeur est au rendez-vous.
Les verres se finissent, To Van Kao finit de faire danser pour danser à son tour. Les Cocolores prennent le relais.

 

 

Les deux DJs originaires de Munich offrent au public un set Deep-House agrémenté de sonorités Disco, superposant des voix semblants sortir des dialogues de Jacky Brown ou Truck Turner. On ne peut s’empêcher de mentionner l’excellent Vox, leur track sorti en Mars 2012 sur le label allemand. Un saxophone, un clip noir & blanc, du travail propre : c’est ça la sauce Cocolores.

 

 

Shir Khan et Joyce Muniz débarquent au milieu du set. À en juger par ces retrouvailles chaleureuses, ces quatre-là ne se sont pas vus depuis longtemps. Le duo finit son set et c’est au tour de Joyce Muniz.

 

 

A peine le set commencé, la djette est déchaînée. Bondissant de platine en platine, faisant défiler les CDs, la jeune brésilienne oblige la foule à danser avec elle à l’aide de ses mélanges rythmiques House et Tropical. On ne passera pas à côté de son remix de Maximum de Claptone (lui aussi membre de l’écurie Exploited). Elle dansera tout le long de son set, mimant énergiquement les paroles de plusieurs chanteuses. Lorsqu’elle termine son set, la foule l’applaudit.

 

 

 

Shir Khan passe alors aux platines. Le berlinois créa Exploited Records dans sa ville natale en 2007. Depuis, le label s’est agrandi en accueillant des pointures comme Adana Twins, Doctor Dru ou encore Urulu. Le boss ne reste pas longtemps seul face au public. Joyce Muniz revient les bras pleins de sacs et de stickers Exploited pour finalement les jeter énergiquement dans la foule. Les Cocolores les rejoignent pour entamer une danse qui nous met le sourire aux lèvres. On retrouve Joyce et les Cocolores dansants avec To Van Kao ou encore Scaruzo.

 

Il est 6h, le personnel du bar rallume les lumières. Shir Khan n’arrête pas pour autant. Le public, lui aussi, continu à danser. Nous, on dit au revoir à tout ce beau monde. Avant de prendre mon sac, j’aperçois un électro-badaud sur la piste brandissant avec joie son sac Exploited. On s’en va légers et satisfaits. Avalanche Collective nous aura encore une fois livré une bonne surprise ce soir-là. On attend avec impatience la prochaine.

 

Merci à Antoine Nemoz pour l’article et à Closed Collar pour la réalisation du reportage vidéo !

Antoine · Articles du même auteur · Contact · Facebook