Nuits Sonores 2011 Part #2 (NUIT 3)

Comme vous le savez, l’équipe de RadioElectroLyon était présente au festival des NUITS SONORES du 1er au 4 juin. Nous avons déjà parlé des deux premiers soirs (NUITS 1 & 2) au cours d’un précédent article disponible iciCette seconde partie sera donc consacrée à notre troisième jour avec évidemment, la NUIT 3 au marché gare qui fut probablement la plus belle !
 © Nicolas Dartiailh
۞  On commence par une confession : le vendredi après-midi on s’est reposés ! Je sais ce que vous vous dites, on est petits joueurs etc… Mais honnêtement, nous n’accepterons la première pierre que de celui ou celle qui sera parvenu à assister à l’intégralité des concerts car croyez nous, il n’existe pas (ou alors il n’est pas humain).
Bref ! C’est tout frais que nous nous sommes rendus au marché gare pour la NUIT 3 vendredi soir dès 22H. Laissez moi vous le dire tout de suite : ce fut la soirée la plus folle. L’enchaînement des artistes était parfait et la line up a envoyé du très lourd du début à la fin (soit 22H-5H30) avec Nicolas Jaar // Nina Kraviz // Caribou // DJ Medhi & Brodinski DJ Set Hip Hop // Agoria…
http://www.b-rob.com/

 

C’est Nicolas Jaar qui a ouvert le bal avec un live venu d’un autre monde. Personnellement, je trouve sa musique magnifique; très calme, très posée : intemporelle. Sur scène, il était accompagné de 3 musiciens (un batteur, un guitariste et un bassiste) ce qui donne une tout autre dimension à ses morceaux. Cela n’aura probablement pas plus aux festivaliers “les plus excités” mais pour le coup, ce live était parfaitement placé en début de soirée et ce fut vraiment un beau moment, comme toujours lorsque l’on écoute du Nicolas Jaar…

 Denis Chaussende
http://www.photosens.com/
  
Ce fut ensuite au tour de la belle et fraîche Nina Kraviz qui nous a quelque peu envoûtés… Un DJ Set très sympa qui a fait danser tous les gens présents devant ça scène et un visuel psychédélique et très coloré. Le charme moscovite a donc opéré ! Une belle découverte (mais ça on l’a déjà dit) lors de cette soirée qui a plutôt bien commencé ! Voici un petit extrait qui vous permettra de vous faire une “petite” idée de cette artiste à découvrir.
Ensuite sont arrivées les grosses pointures, à commencer par Caribou ! Tout comme Nicolas Jaar, c’est à un véritable concert auquel nous avons eu le droit. J’ai trouvé que le live avait mis beaucoup de temps à réellement se lancer. Les premières chansons étaient trop calmes et je pense que la plupart des gens ne les connaissaient pas (moi le premier). Néanmoins, l’attente nous ayant tous fait trépigner d’impatience, nous a permis d’apprécier pleinement (et de manière encore plus forte) le grand final qu’ils nous ont offert. Ce sont enchaînés : Jamelia, Odessa et pour finir de manière magistrale Sun (soit l’ensemble de leurs tubes). Appuyé d’un excellent visuel (dont je n’ai pas retrouvé de photos malheureusement) très coloré et composé des figures géométriques qu’ils affectionnent, cette fin de concert fut probablement l’un des meilleurs moments du festival. Je vous laisse savourer ce petit instant de pur bonheur grâce à une vidéo, de qualité moyenne (excusez nous !) mais qui retranscrit parfaitement cet instant : magique…

http://www.b-rob.com/

Puis pour notre plus grand bonheur, DJ Medhi & Brodinski (rien que ça) ont remplacé Ninjasonik pour un set Hip Hop. Autant vous dire qu’il y avait une grosse grosse ambiance, les deux DJ tournaient à la vodka et pendant que l’un lançait un tube, l’autre se baladait sur scène et chauffait le public. Ambiance de feu donc, qui n’a pas échappé à Busy P qui surveillait ça en backstage. Il en a d’ailleurs profiter pour rejoindre ses deux amis sur scène (une bouteille d’Absolut à la main) et a lui aussi passé quelques sons pour tester le public des Nuits qu’il avait particulièrement apprécié l’an passé. Enfin, il a également fait un tour de scène en distribuant des “shots” au public et aux vigils ce qui vous donne une idée de l’ambiance qui régnait sur cette belle scène 3. Pour résumer : 3 excellents DJs, de gros tubes Hip Hop et Electro, de l’alcool et beaucoup, beaucoup de spectateurs, bref un excellent set ! (Malheureusement nous n’avons pas de vidéo de ce set mais vous pourrez voir Busy P distribuer ses bouchons de vodka au public dans la vidéo en fin de post !).

 Denis Chaussende
http://www.photosens.com/
Enfin, pour terminer la soirée en beauté, c’est Agoria qui a retrouvé son public lyonnais sous l’immense scène 1 habillée par le modular ship (photo disponible ici) de Superscript² de The Creators Project3H de set pour cet habitué des Nuits Sonores c’est 3H de pur bonheur et de communion avec le public. Agoria a la capacité de se transcender et de transcender son public lorsqu’il joue les Nuits Sonores. Un set d’une très grande qualité donc, accompagné d’une ambiance indescriptible (fin de Nuit Sonore, plus grande scène du marché gare, il est également l’ambassadeur des Nuits et fut le dernier artiste à jouer ce soir là) ! Une fusion totale donc entre l’artiste, le public et le staff présent sur scène qui a poussée l’artiste à poursuivre son set durant 30 minutes supplémentaires et le public à attendre 15 minutes de plus dans l’espoir de réentendre un son sortir des enceintes…  Très belle soirée qui s’est donc achevée vers 6H le temps de partir, au lieu de 5H.

۞  Et comme on a pas pu tout voir et qu’on adore leur boulot, voici la vidéo résumé de Revue Rayon Frais que vous pouvez suivre sur Facebook

Jeremy · Articles du même auteur · Contact · Facebook