Report & Vidéo : La Nuit Electro de Roots’n'Culture w/ Panteros666 & Myd

C’était le 8 décembre 2012 au Bar MC2 à Grenoble. Ce soir là, l’association Roots’n'Culture avaient invité Panteros666 & Myd de Club Cheval. Voici notre report et notre vidéo. (L’association fondée par des étudiants de GEM, tente d’allier musique, culture et solidarité en permettant au public de payer une partie de son entrée en denrées alimentaire reversées à la Banque Alimentaire de l’Isère).

 

 

Rien de mieux qu’une petite soirée au Bar MC2 pour se réchauffer en cette période glaciale. Habituellement tournés vers le Reggae,  les étudiants de l’école de Management de Grenoble et créateurs de l’association Roots’n'Culture ont organisé leur annuelle Nuit Electro.

 

On arrive tranquillement vers 0h15. Les responsables nous font rentrer et nous mènent directement auprès des cavaliers de la soirée : Panteros666 (Sound Peleggrino) et Myd (Marble) qui se sont isolés à l’étage. Impossible de ne pas remarquer la sympathie et le style décalé des deux compères.

 

On descend, Mambyy en est déjà à la moitié de son set. Programmé en warm-up, ce jeune homme de Nymphony Records réchauffe petit à petit la salle. Une jeune fille portant un bandana sur ses cheveux blonds agite un pistolet en plastique au rythme des basses sur lesquelles elle est assise. De notre côté, on s’assoit, on prend une bière et on se laisse gentiment porter. Pendant ce temps là, Panteros et Myd arrivent en backstage pour se préparer…

 

- « Alors, vous êtes chaud ? »

- « Tu sais, nous on est souvent en hibernation avant un set. Mais dès que c’est à nous, on est à fond. »

 

Il est 1h45, ils entament leur set. La foule s’amplifie, s’agite, s’impatiente et c’est parti ! Une entrée en matière brusque et sombre comme ils les aiment, il ne faudra pas attendre longtemps pour qu’arrive leur dernier EP avec Club Cheval. Le 5 novembre dernier, le quatuor lillois (Panteros666 / Myd / Canblaster / Sam Tipa) signé chez Bromance nous livrait avec Decisions un son électro des plus violent.

 

 

Ils enchaînent et ne laissent aucun répit à la foule. Dance Like Machines de Brodinski (tout frais sortie du Bromance #7 dont vous pouvez retrouver notre review en cliquant ici) met tout le monde d’accord. S’ensuivent titres House et Electro de qualité, ça tombe bien, c’est ce qu’ils aiment et nous aussi.

 

Il est maintenant 3h20. Après cette bonne leçon d’équitation, les deux compères finissent proprement leur set et passe la main à Unplugged Citizen. La signature Nymphony Records nous a promis un futur EP pour bientôt, en attendant il finit correctement la soirée.

 

Au final, l’association a fait un peu moins de 500 entrées et récoltée 116 Kg de pâtes ! Beau score donc, on espère que leurs prochaines soirées remporteront autant de succès ! De notre côté, on rentre chez nous satisfaits, des chevaux plein les yeux.

 

Merci à Antoine Nemoz pour l’article et à Closed Collar pour la réalisation du reportage vidéo !

Antoine · Articles du même auteur · Contact · Facebook