Recondite – Iffy et son live

C’est au début du mois que Recondite sortait Iffy, son nouvel album, chez Innervisions (le label de Dixon et Âme). Dimanche, il présentait son opus en live en faisant danser le rooftop de la Sucrière, plein comme un oeuf. Le passage de Recondite était précédé par le set d’Âme, suivi par celui de Dixon. Et on attendait d’assister à cet examen en direct pour dire trois mots à propos d’Iffy.

Recondite n’est pas du genre à s’affoler pour un “grand oral” entouré des deux boss du label qui vient de sortir son nouveau LP. Il s’installe tranquillement quand Âme termine de remplir le Sucre, et vient cueillir tout le monde à point avec un live qui emprisonne son public du premier au dernier track. Il faut dire qu’on (tous) attendait ce concert de longue date. Pour vivre pendant une heure et demie cet album dont on entend dire qu’il est techno-pop. Et dont on apprécie plutôt les délectables évocations mélancoliques conjuguées à la puissance et à la profondeur de la techno de Recondite. N’en déplaise à ceux qui étaient venus dimanche participer à la sainte-messe du tapage de pied, quinze jours après le passage à Lyon de Marcel Dettmann.

Sorti du contexte de la performance en live, Iffy est un album qu’on doit prendre dans sa globalité (comme tous). Parsemé de bout en bout par des nappes abyssales et des synthés qui sont tout autant de frissons qui nous parcourent l’échine en nous faisant lever les yeux au ciel. Arrangé pour la scène, Iffy est tout aussi transcendantal dans le sens où le public du Sucre s’est retrouvé tout seul avec ses deux jambes et ses deux oreilles pendant 90 minutes, son cerveau étant entre les mains de Recondite. Surtout qu’aux côtés de Glint, Garbo, Baro… le producteur bavarois n’a pas oublié de glisser une version ralentie de Cleric (Dystopian) tout aussi ravageuse que l’originale. Même tarot pour son remix de Creep sorti chez Innervisions cette année. Au kiffomètre, le public a pris soin de lever les bras un peu plus longtemps sur Konter et surtout Levo pour appuyer ses hommages à l’artiste. Autant dire qu’on a apprécié le nouvel album de Recondite sous toutes ses formes et c’est un euphémisme.  
 
Le 16 novembre il y avait aussi Âme (avant) et Dixon (après). Puis Âme ET Dixon (B2B). Qui ont pris en sandwich la délicieuse garniture qu’était le live de Recondite. Un genre de panini au caviar saupoudré par Âme de tracks comme Parallel Romance ou Repeat Myself (un titre de Radio Slave remixé par Rodhad) et par Dixon d’un titre qui tend à s’affirmer comme le track de l’année : After Dark d’&ME. Dimanche dernier était donc un après-midi/soir musical concocté par We Are Reality qui a scrupuleusement respecté les codes de la gastronomie électronique. Et nous nous sommes goinfrés.  
 
Innervisions : Soundcloud / Facebook  
Dixon : Soundcloud / Facebook  
Âme : Soundcloud / Facebook  
We Are Reality : Facebook  
Le Sucre : Facebook / Site officiel

Lkte · Articles du même auteur · Facebook