Paul Ritch – Run Baby Run EP

Paul Ritch n’est pas un nouveau venu dans la maison Drumcode. On peut même dire qu’il a laissé une belle trace sur le label d’Adam Beyer avec son Spoke EP et ses nombreux remix et revient encore une fois en force avec trois tracks puissants sur Run Baby Run EP.
 
Le dj français nous avait laissé en suspens côté production depuis Silver Dust EP sortit début avril dernier sur son propre label Quartz Music, et son remarqué et incroyable track : Asteroid.
 
Nous voilà donc 4 mois plus tard, avec ce Run Baby Run EP qui contient une première piste du même nom suivit d’Astral et de Mind Insistence. Un EP qu’on a donc vite envie de découvrir.
 


 
On peut dire que l’ont n’est pas déçu avec Run Baby Run et son côté techno-groovy, un track résolument axé dancefloor et qui se positionne comme le titre le plus en vue de cet EP. Run Baby Run commence donc avec une ligne de basse forte et marquée, accompagnée de sons de synthés allant crescendo, pour nous amener vers un break assez inattendu dès les 2 premières minutes du morceau avec un ralentissement de bpm. Le son devient ensuite de plus en plus puissant, ça tape fort, et nous donne envie comme son nom l’indique de sauter, de danser, de crier, et de courir après les filles [in french].
 

 
On continu ensuite avec Astral, un track aux sonorités beaucoup plus Drumcode. Les premières notes nous font d’ailleurs directement retrouver la « touche Ritch ». Astral est un peu plus violent donc et sonne beaucoup plus techno, mais vient s’enrichir d’une mélodie efficace en milieu de morceau. Un Drumcode hit donc, qu’on ne peut qu’apprécier. Un son qui nous rappelle d’ailleurs un chouia l’énormissime Suffolk.
 

 
On termine avec Mind Insistence, le track le plus sombre de l’EP. Un track qui peut tenir éveillé les derniers danseurs, aux petites heures du matin, avec de gros kicks et une ligne de basse extrêmement lourde. Toujours dans un style bien défini Drumcode, Mind Insistence est plus mental, le premier gros break vient là encore atténuer la puissance du morceau.. afin de mieux nous entrainer dans les profondeurs infinies de la techno.
 
Paul Ritch nous livre encore une fois un bon EP, avec tout de même en très bon appât le premier track de l’EP, Run Baby Run qui vaut vraiment le détour. En espérant pouvoir écouter les trois pièces de cette sortie dans les prochains mois sur d’énormes dancefloor surboosté de watts, pour pouvoir en profiter pleinement !
 
Run Baby Run est disponible sur beatport.
 
Pour aller plus loin : je vous conseille de suivre de prêt les mix et dj set enregistrés mis à disposition sur le Mixcloud du label !
 
Paul Ritch : Facebook / Soundcloud / Discogs / Twitter / Beatport / Website
 
Drumcode : Facebook / Soundcloud / Website / Mixcloud

Janick · Articles du même auteur · Facebook