NS 2013 épisode #1

Le compte à rebours s’égraine, le pouls s’accélère, le mercure est enfin printanier, et aussi, tout est fin prêt dans l’attirail du Nsonaute pour qu’il ouvre grand ses oreilles et s’expédie, le temps d’une semaine de folie, sur une autre planète – gâche ok, programme surligné au stabilo ok, censored* ok. Certains se sont même payés le luxe de prendre un peu d’avance et d’inaugurer ce mardi soir le festoche, tranquille sissi, aux Subsistances.  
 

D’autres se consoleront en se mettant l’eau à la bouche avec le programme de demain, se préparant à groover sur un all day long DJ set baby pour fêter le 8-Mai-1945. Kosme (un gône), ouvrira le bal sur la première scène des NS Days avec sa house teintée deep, suivi par ceux qu’on ne présente plus, les illustres Carl Cox et Laurent Garnier. Juste le temps de se téléporter quelques arrondissements plus loin, aux anciennes usines Brossette, et de se faire secouer le bourrichon par un dénommé Boston Bun, venu tout droit de chez Ed Banger avec une house bien costaude. Et ce avant de laisser place, à droite et à gauche, et entre autres, à Breton, Yasiin Bey – Mos Def, Sonja Moonear -touche féminine-, Steve Bug, SBRTKT, Alto Clark…  
 
C’est pourquoi, dans notre grande mansuétude et pour permettre au plus grand nombre de se mettre dans l’ambiance, nous avons concocté deux playlists sauce NS day’n nite #1. Qu’on se rassure, H moins pas beaucoup.  
 

Lkte · Articles du même auteur · Facebook