Maxime Dangles – Oralipse EP

Herzblut Recordings. Voilà le nouveau label qui vient de s’ajouter au CV musical déjà très fourni et varié du jeune DJ français Maxime Dangles.
 
Dirigé depuis Brême par l’ovni Stephan Bodzin, Herzblut a donc fait confiance pour la toute première fois à Maxime avec sa 32ème sortie, Oralipse EP, contenant 4 morceaux résolument techno. Un EP qui montre que le jeune producteur a parcouru depuis la sortie de Noémie sous Kompakt en 2006, un beau chemin, et surtout une belle évolution dans sa musique.
 
Une évolution qui ne laisse entrevoir aucune barrière et aucune limite dans le travail de production du valentinois, qui cherche à évoluer dans sa musique sans se cantonner à un style qu’il maîtrise déjà. Par ses récentes sorties il nous dévoile une autre techno que celle qui l’a fait connaître il y a déjà 7 ans pendant les heures de gloire de la Villa Rouge et du Bar Live.
 
Oralipse EP commence fort avec Falbalus. Ce track nous plonge directement dans l’ambiance de l’EP, une minute et trente secondes de préparation avant le décollage. Le rythme et les sons deviennent ensuite de plus en plus dur et de plus en plus nombreux jusqu’à arriver à nous procurer un énorme break à mi parcours du voyage. Une excellente mise en bouche donc, avec Falbalus, qui est pour moi la piste la plus accessible, mais également avec le plus gros potentiel dans un club, de cet EP.


 
On découvre ensuite Flavor, qui colle parfaitement à l’étiquette Herzblut. Notamment dans les effets machines utilisés et dans sa construction. Un track qui se détache des trois autres car celui-ci est plus mental à l’écoute.
 

 
Rewind apporte une facette un peu plus froide que les autres morceaux, la tension s’installe au fur et à mesure du temps. Elle se libère, et revient encore plus forte.
 

 
L’EP se termine avec un son ultra entrainant, Vakang, qui par sa dynamique et sa force nous donne l’impression que plus rien ne va s’arrêter. Une rythmique qui dès les premières secondes ne nous lâchera plus et sera efficace pour nous entrainer jusqu’au bout du morceau.

 
On retrouve toujours dans les 4 tracks de l’EP une dynamique et une énergie. Cette techno est pêchue, certes un peu violente, mais reste entrainante et la seule envie qui nous vient est de l’écouter très forte, ensemble, pour mieux la savourer.
On retrouve également dans les morceaux énormément de son de machines, qui nous font d’ailleurs penser à l’emprunte « futuriste » de Bodzin.
 
Le son de Maxime Dangles peut désormais être entendu dans le mythique Space à Ibiza, joué par Richie Hawtin himself pendant ses soirées Enter. Une preuve que le travail fourni par le dj est bon, et que la volonté d’innover, de changer, d’évoluer dans sa musique ne peut être que bénéfique. On souhaite donc à Maxime que ce beau chemin entamé en 2006 continu encore longtemps.. pour le plaisir de nos oreilles.
 
Oralipse EP est disponible sur beatport.
 
Maxime Dangles : Facebook / Soundcloud / Discogs / Twitter / Beatport
 
Herzblut Recordings : Facebook / Soundcloud / Website / Myspace

Janick · Articles du même auteur · Facebook