my.head

 
Rencontré à Rock en Scène 2011, on a parlé musique. Je me suis rendu compte qu’on avait pas mal de groupes en commun et qu’il avait une bonne culture UK Bass Music (entre autre). Après avoir checké son Soundcloud, il était alors évident qu’il fallait lui demander une Mixtape ou l’interviewer. On a fait les deux.
 
Voici tout d’abord la mixtape réalisée tout spécialement pour nous, elle est téléchargeable gratuitement. Bonne écoute et bonne lecture !

 
Est-ce que tu peux te présenter en quelques lignes ?

Je suis un type qui fait vraiment du son depuis deux ans. On m’a un peu poussé à mettre mes sons en ligne, et du coup, le hasard a fait que ça a plu à quelques personnes, puis à un peu plus, jusqu’à ce qu’on me demande de faire une interview chez Bass Music Magazine puis j’ai continué et j’ai beaucoup joué sur Lyon du coup. J’ai deux EP à sortir chez Loki Recordings (UK) et plein d’autres choses… puis vous m’avez demandé de faire une interview à votre tour. Ensuite il y a eu la sortie de Cosmodesic sur Origami Sound, qui a beaucoup plu et qui m’a apporté quelques contacts aussi. Ainsi que le morceau avec Opti (Glimmer, ndlr), qui m’a bien aidé aussi.

 
Comment décrirais-tu la musique que tu produis ?

On dit que je fais du Future Garage alors si les gens le disent, c’est que ça doit être vrai.

 
Qu’est-ce qui t’a amené à ce style ? Quel est ton parcours en somme, ce que t’as écouté ou produit avant ?

J’ai un background très rock à la base… Kyuss, Queen Of The Stone Age, Faith No More, My Bloody Valentine, etc… donc rien à voir, en fait pas mal de Hip Hop aussi, et je faisais des tracks électroniques plutôt noisy à la Fuck Buttons dans l’esprit mais jamais très sérieusement, vraiment pour m’amuser. J’ai ensuite pas mal travaillé sur les drums, puis j’ai découvert Kode9, Burial, Scuba, enfin toute la Bass Music d’il y a quelques années et ça m’a beaucoup influencé même si aujourd’hui, ce que je fais (ce que personne n’a encore entendu en réalité) a beaucoup évolué. Le Dub, un de mes beaux-frères m’a fait découvrir ça jeune et je jouais de la basse donc j’ai aimé ça assez naturellement. J’en écoute encore, tous les sons de South London.

 
Tu dis qu’on a pas encore entendu ce que tu fais actuellement, qu’est-ce qui va arriver sur le Soundcloud de my.head, et surtout qu’est-ce que tu comptes mettre dans nos oreilles ?

C’est un peu compliqué parce que j’ai un, voir deux EPs à sortir, mais ce sont des vieux morceaux, donc je pense que les prochaines sorties vont sembler assez “naturelles”. Les gens qui me suivent depuis le début m’ont connu avec ce genre de sons. Je pense qu’on va ensuite continuer un peu à faire nos trucs dans notre coin avec Opti, puis il y a mes sons, qui évoluent beaucoup ces temps-ci, plus Techno, House, Garage. enfin ça va changer quoi. J’ai plus envie de faire pleurer les gens (rires). Mes DJ sets changent pas mal depuis quelques temps, avant c’était très Ambient, Dark, aujourd’hui c’est plutôt dansant, Techno, House. En tout cas les gens qui écoutent n’ont pas l’air de s’en plaindre. Je pense que je marquerai ce changement par un free download probablement d’une quinzaine de morceaux. On peut parler d’album si tu veux, un maxi pour marquer la transition. Mais je garderai quand même cette empreinte sur mon son, j’arrive pas à me défaire de mes grosses basses.

 
Tu as cité Opti, vous aviez fait un morceau ensemble, ça veut dire que la collab’ continue ?

C’est prévu, il se trouve qu’on évolue plutôt dans la même direction. J’ai juste eu un peu de retard, dans le sens où je suis arrivé bien plus tardivement dans le circuit, mais on s’entend plutôt bien à ce niveau là, idéalement on aimerait s’enfermer et faire tout d’un trait je pense, mais bon, c’est en stand-by pour l’instant. Je dois faire des “bases” et j’en suis pas encore très content en ce moment.

 
Comment vous êtes-vous rencontrés et avez décidé de faire du son ensemble ?

C’est Fabio (du site BF2D, ndlr) qui lui a parlé de moi et un jour j’ai eu un message qui me disait “Hello, tu veux pas qu’on fasse un morceau ?”. Du coup, on en a commencé un puis deux, puis trois, puis au final seul un a vu le jour, et c’est un peu notre bébé, on en est contents. Apparemment, il a été choisi pour le générique d’un moyen métrage si je me trompe pas, en Angleterre, donc ça c’est plutôt bien. Il y a moins de deux ans, j’aurai pas pu rêver mieux. C’est génial de voir son travail récompensé comme ça, même si, sans fausse modestie, j’ai du mal à comprendre pourquoi j’ai eu cette chance, parce que s’en est une, j’en suis conscient.

Tu es assez proche d’Enover et des rédacteurs de BF2D, comment avez-vous sympathisé ?

C’était dû au hasard également. Mon meilleur pote suivait BF2D de très près, il m’avait conseillé d’aller voir le blog donc je les ai suivi sur Twitter. Un jour j’ai retweeté Fabio sur l’album de Terror Danjah, si je me souviens bien, il a écouté l’enregistrement de mon tout premier set et il a aimé. On s’est rencontrés, puis j’ai rencontré Bertrand qui m’a proposé de rouler pour Enover. Au début je ne voulais pas faire de scène et c’est ce que je me dis à chaque fois avant de jouer, mais en fait je mens, j’aime beaucoup ! Du coup j’ai commencé à jouer pour eux et voilà, on en est là.

 
Tu écoutais pas mal de rock, du coup pourquoi t’être lancé dans la prod’ de musique électronique ? D’ailleurs, qu’est-ce que tu utilises comme matériel ?

Tout simplement parce que je n’écoutais pas qu’un seul genre de musique et c’est toujours le cas aujourd’hui. J’ai vraiment commencé à écouter de la musique électronique (à part Kraftwerk – toujours grâce au beau-frère) avec les Headz de Mo’Wax soit Late 90′s. J’ai fait mes premiers sons, qui ressemblaient à du DJ Krush tout pourri enregistré sur un Mac qui fumait. La musique électronique pour moi c’est hors culture, c’est des sons qui n’existent pas vraiment physiquement et détachés de toute mémoire, c’est direct pour moi. Ceci dit, ado j’ai eu un groupe de “rock”. Sinon, puisque tu le demandes, aujourd’hui je produis sur Logic. Après, si ça se trouve dans 5 ans je ferai un groupe à tendance rock/éléctronique et on s’appellera Ratatat ou Midnight Juggernauts, j’hésite encore. (Rires)

 
Tout en étant graphiste à coté ? Qu’est-ce qu’il se passe en dehors de la “head” ? Et d’ailleurs, d’où vient le nom my.head ?

Dans la vraie vie, Peter Parker est photographe et je suis graphiste freelance. En dehors de my.head, je joue aux jeux video, je regarde beaucoup de films nazes avec une bande de potes geek (le dernier en date est Darkman, c’est pour dire le niveau), j’attends la prochaine saison de Dexter, enfin la vie quoi ! Le nom de my.head, c’est pas très intéressant non plus en fait, c’est un peu du hasard, encore et toujours, ça vient de “Mind your head” qui au final était écorché 2 fois sur 3, et donc c’est devenu « my.head ». Rien à voir avec “ma tête, ouah trop mental !” au risque de décevoir haha.

 
Tu pourrais nous faire une petite sélection des sons que tu écoutes en ce moment ?

- Locked Groove – Rooted EP
- Scuba – Personality
- Blawan … un peu tout
- Burial – Kindred EP
- Sigha – Abstractions I-IV
- Martyn, toujours
- Le dernier maxi de Liar qui est une tuerie

 

my.head : Soundcloud / Facebook / Twitter

PH · Contact · Facebook