Heroine

Aujourd’hui nous allons vous présenter Heroine, jeune artiste bordelais qui a sorti son premier EP intitulé The Leap le 4 janvier dernier. Après avoir découvert, écouté puis apprécié cet EP, nous avons décidé de le contacter pour qu’il nous en dise un peu plus…

 

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

Pour faire bref, je fais de la musique depuis 3 ans. Ma musique a toujours été électro/pop. Je ne cherche pas à faire des morceaux clubs, j’essaye plutôt de faire des morceaux “cool”, sympas à écouter, des trucs qui donnent le sourire !
The Leap est mon premier EP, je l’ai sorti indépendamment du label sur lequel je suis signé (Anchor Factory). J’ai également remixé officiellement des morceaux de Sexy Sushi et de LaClopeAuBec.

 

Comment s’est déroulée la sortie de ce premier EP ? Quels ont été les premiers retours ?

Pour parler de l’EP The Leap, c’est la première fois que j’enregistrais une “voix” sur un de mes morceaux et c’est donc le chanteur de John Sushi & The Bastards (groupe bordelais) qui s’y colle. Faire un morceau un peu plus pop/vocal est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps car je suis pas mal influencé par la pop (australienne et anglaise particulièrement : des groupes comme Pnau, Ladyhawke, Ellie Goulding mais aussi des mecs comme Siriusmo qui est Allemand donc rien à voir !).
Pour ce qui est des retours, je n’ai eut que des échos positifs sur ce morceau et sur l’EP en général.

Effectivement, la voix rend très bien sur le morceau The Leap, le mélange que tu es parvenu à faire est très réussi.
Perso, on est tombé sur ton EP grâce au morceau Lights Go Down que l’on trouve très posé (ça s’écoute très facilement et c’est ça qu’on aime beaucoup retrouvé en terme de musicalité).

 

Au fait, pourquoi avoir choisi ce nom de scène Héroïne ? Et faut-il l’écrire en majuscule ?

Pour répondre à ta question j’ai choisi Héroïne (ou plutôt Heroine, sans les accents, à l’anglaise) car j’aime le double sens drogue et héros au féminin. Je l’écris en majuscules depuis quelques temps pour une question d’esthétique mais libre à toi de l’écrire comme tu veux, ça reste un détail.

 

Et pour le titre de ton EP The Leap (traduction littérale : le saut, ndlr) ? Est ce en rapport avec justement cette première expérience vocale ?

The Leap, oui vous avez tout juste ça correspond au saut, à l’étape franchis du morceau avec vocale !

 

Pour ce qui est de tes dates, est ce qu’on aura le plaisir de te voir bientôt jouer ?

Malheureusement, je n’ai pas de dates en ce moment car je vis en Norvège pour quelques mois. Sinon, je suis originaire de Bordeaux et j’ai donc déjà joué dans tous les grands clubs de la ville, notamment quatre fois au 4 Sans (capacité 800 personnes, ndlr).

 

Le mot de la fin, qu’est ce qui te motive à faire de la musique électronique ? As-tu un but particulier ?

Je n’ai pas de but très précis dans la musique, je fais surtout ça pour le plaisir et pour essayer de faire plaisir aux gens qui m’écoutent !

Parfait, merci beaucoup !

Merci à vous !

 

Vous pouvez écouter l’EP en intégralité et l’acheter sur son BandCamp :

 

  1. Heroine – The Leap (feat. JSTB)
  2. Heroine – Bang Bang
  3. Heroine – Lights Go Down
  4. Heroine – The Leap (United Remix)
  5. Heroine – The Leap (Eworks Remix)

 

Pour un premier saut, c’est donc un bon début, il est clair que cet EP est une réussite : Heroine s’impose donc comme une valeur sûre à surveiller de (très) près. Nous avons en tout cas hâte d’entendre rapidement reparler de lui et de pouvoir écouter de nouveaux morceaux concoctés par ses soins !

 

Facebook : Heroine

Jeremy · Contact · Facebook