Hot Since 82 – Little Black Book

Il y a bataille d’experts là. Qu’a donc bien voulu dire Hot Since 82 en baptisant son nouvel album Little Black Book, sorti fin octobre chez Moda Black. Little Black Book, ça peut être d’abord un petit carnet facilement transportable, où on recense les numéros de certaines de nos connaissances pas farouches et peu regardantes sur le sens du mot “romantisme”. Mais un petit livre noir, ça peut aussi faire penser à un genre de journal qui compilerait une liste non exhaustive de choses inavouables : qu’on énumère un stylo à la main avant d’aller se balader à proximité directe d’un viaduc. Tranchons en écoutant cet opus housy.

Avec Shadows, HS82 prend le bon parti d’une entrée en matière brutale : avec une bassline ralentie mais aussi plus grave, au charme puissant de la marche forcée. Mais comme c’est la première song de l’album et que l’on croise -déjà- des aigus à couettes, on a tout de suite un a priori sur la suite de l’opus.  
 
Il corrige le tir directement dans Planes and Trains, sur le même modèle rythmique, en y ajoutant des arrangements et des phases propices au voyage (l’air ou le rail). Et Chords, ensuite, continue de remettre les pendules à l’heure en nous rappelant tout ce qu’on apprécie dans la house d’Hot Since 82. C’est à dire une basse bien UK qui n’a aucun mal à nous faire gentiment zouker. La sauce continue d’ailleurs tranquillement de monter avec Right Here, un remix d’un track de Rudimental : une tune de huit minutes de lignes acid qui rencontrent le drumkit vitaminé du deejay britannique. De même que la petite claquounette plus épurée de Bigger than Prince (plus house, avec des samples hip hop) est appréciable.  
 
Après, c’est vrai que l’album se paie un petit passage mollasson avec So High, Hurt You, Insane I Know, Transitions (qui finit pourtant muy bien), où y’a pas ce petit quelque chose qui nous fait vibrer. Puis il y a Things You Do To Me (plan plan style) et enfin Cry Mumbai. Une track à l’univers aréable et envahissant, pour danser en lévitation.  
 
Et il serait élégant de laisser le mot de la fin au dernier titre de l’opus : The End.  
 
Hot Since 82 : Officiel / Soundcloud / Facebook
Moda Black : Officiel

Lkte · Articles du même auteur · Facebook