Deetron – Music Over Matter

C’est du propre. Avec Music Over Matter, son nouvel album à venir le 21 octobre (quand les jours durent 45 min et qu’il fait 5 degrés, tu sais), Deetron nous propose un opus aux allures de best of amélioré qui nous dépoussièrera aisément les oreilles et nous fera reluire les tympans. Sans oublier qu’il jouera au Sucre le 26 octobre, aussi.  

Deetron, fée du logis zurichoise bien inspirée (répondant au nom de Sam Geiser), avec Thinking feat. Ripperton & Cooly, Crave feat. Hercules & Love Affair et Love Song feat. Seth Troxler est directement dans le décrassage intensif. On a ici deux premières tunes (avec un remix bien fresh de Crave by Jamie Jones ici), où on tchatche beaucoup, qui introduisent Music Over Matter dans un registre très anglais entre garage (sans le drumkit) et micro, tout en gardant les fondamentaux house qu’on retrouve tout au long de l’album. Avant que ça ne commence rapidement à taper plus fort avec Love Song.  

Deetron poursuit ensuite son petit nettoyage automnal avec une quantité de sons tout aussi clean les uns que les autres, à commencer par Sing, Insatiable feat. Delvis, Rhythm feat. Ben Westbeech, trois tracks où on commence à entendre des groupies soul faire des vocalises : des voix qui passent ma foi fort bien et qui ressemblent à une signature. Tout en sachant que la sixième piste de l’opus (Rhythm feat. Ben Westbeech), avec son thème à la Urgences, est d’une esthétique aseptisée de ouf.  


Après, Deetron la tornade blanche continue de voyager sans contradiction entre une house/garage purifiée et une trame plus electro, à l’image de Come Away Further ou Count On Me (énorme claque dans ta mouille) comparé à Bright City Lights feat. Fritz Kalkbrenner. Il se paie aussi le luxe de disséminer quelques coups de pied au cul tech house et même chouïa dub dans les tracks qui concluent Music Over Matter comme Strange Things feat. Simbad & Justin Chapman et Can’t Love You More.  

Enfin bref, avec Starblazer en bonus, un 13e titre qui résume en 8’17″ la qualité de l’album de A à Z, Deetron passe un coup de Karcher dévastateur dans notre petit monde électronique. Pan.  
 
Deetron : Officiel / Facebook / Soundcloud

Lkte · Articles du même auteur · Facebook