Barker & Baumecker – Transsektoral

Ostgut Ton est sans aucun doute le label techno le plus en vogue actuellement, il sert de support pour les résidents du Berghain et leurs proches, jusque là je crois qu’aucune de leur sortie ne m’a vraiment déçu, elles sont toutes de très bonne qualité à l’image d’un club connu pour l’excellence de sa programmation.

 

Barker & Baumecker ne dérogent pas à la règle comme vous allez bientôt l’entendre. Sam et Andreas ne sont pas des nouveaux venus sur le label, ils sont moins connus que Marcel Dettmann et Ben Klock mais ils méritent à le devenir. Cette sortie est leur quatrième sur le label après leur premier EP Candyflip sorti en septembre 2010, leur morceau sur la compilation Fünf et leur EP A Murder Of Crows en mars dernier.

 

On peut dire que cet album réunit tous les styles auxquels ils nous avaient habitués auparavant et ils sont nombreux. Candyflip mêlait en effet la techno, la house, la trance, le broken beat, l’IDM et le dub. Ils ont créé leur propre son et c’est ce qui fait selon moi le propre des morceaux dont on se souviendra dans des années, ils ont innové. Ils ont façonné la techno comme ils la voulaient en y introduisant des sons qui n’y sont pas présents habituellement. S’il s’appelle Transsektoral, ce n’est pas pour rien, c’est bien pour montrer leur volonté de parcourir tout le champ de la musique électronique par le biais de la technoTrafo est dans la droite lignée de ce premier EP, c’est d’ailleurs le morceau qui m’a le plus plu de tout l’album. Sektor a plus attrait à la dub techno, un morceau très relaxant, planant. Buttcracker propose une techno assez brutale. On ressent le côté trance dans Spur et la house dans No Body. Et on peut continuer ainsi avec les 11 morceaux de l’album, même si les frontières des genres se font de plus en plus floues, l’alchémie est toujours là. Sur le papier, tout cela peut vous paraître étrange, des gens qui ne sauraient pas où aller, qui feraient un album peu cohérent, or là est leur génie tout est cohérent, tout s’écoute d’une traite sans qu’on trouve cela bizarre.

Barker & Baumecker: Facebook / Soundcloud / Twitter
Ostgut Ton: Facebook / Twitter / Discogs

Timothée · Articles du même auteur · Facebook