About Paradis

Nous avons tous notre petit jardin d’Eden. Un coin de notre boîte crânienne où il fait beau 365 jours par an. Où les enfants courent et crient allègrement dans des champs fleuris. Et où il est bien entendu possible de s’étendre au bord d’une cascade à l’orée d’une foret à la végétation luxuriante.  
 
Mais il manquait une touche musicale à ce tableau impressionniste : c’est pourquoi les deux angelots électroniques de Paradis (Simon Mény et Pierre Rousseau) se sont employé à y ajouter une bande son house, euphorique et colorée (“sweet sounds”, c’est le terme qu’ils emploient).  
 
Paradis, c’est donc deux beatmakers parisiens dont le nirvana sonore aurait atterri sur le label du New Yorkais Tim Sweeney, baptisé Beats in space. D’abord, le duo se charge de nous donner le sourire avec un éventail éclectique d’arrangements electronica mixés sur une délicieuse trame housy. Une musique sur laquelle ce tandem de prophètes hédonistes saupoudre sans retenue une multitude de sons clairs minorés, qui donnent aux songs de Paradis toute leur puisse évocatrice. Entre béatitude enjouée et agréable métaphysique.  
 
Franchement, tout y est. Paradis jouit en quelque sorte d’une inspiration divine, et applique à chaque fois minutieusement la formule magique d’un eldorado musical qui lui est propre. On a même testé de gober leur pilule sonore paradisiaque aux dernières NS : et nous étions partis pour 1h25 d’un set extatique (à écouter ci-dessous pour les nostalgiques).  
 
 
Tout y est. Et tout a la saveur délectable de la nourriture électronique que l’on sert habituellement aux dieux. Hémisphère, Parfait tirage, Je m’ennuie, La balade de Jim, mais surtout un remix de Back to you (Jacques Renault) venu d’une autre planète. Tout comme celui concernant un certain Agoria (qui soutient le projet Paradis) avec For one hour.  
 
 
 
 
 
P.S. : Si vous entrez en lévitation, tachez d’être dans un espace clos. REL nie toute responsabilité en cas d’accident lié à l’écoute de Paradis.  
 
Paradis : Soudcloud / Facebook / Officiel  
Tim Sweeney : Beats in Space

Lkte · Articles du même auteur · Facebook